Avril Supermarché Santé
Arthrite, tendinites et inflammation : Conservez votre souplesse

Arthrite, tendinites et inflammation : Conservez votre souplesse

Les différentes formes d’arthrites, de tendinites et autres inflammations des structures articulaires ou musculaires, deviennent trop souvent chroniques. Quand ces inflammations ne se résorbent pas rapidement, elles tendent  à provoquer une sclérose des tissus et des calcifications locales (dépôts calcaires).

Quelques exemples de ce phénomène : La fasciite plantaire qui donne naissance à l’épine de Lenoir, la tendinite calcifiée, les ostéophytes se formant lors de l’arthrose, les déformations articulaires associées à l’arthrite, la perte de mobilité associée à la fibromyalgie, etc…

Cette situation entraîne une perte de mobilité des structures articulaires  et musculaires, qui gêne le libre mouvement, sans raideurs, sans ankylose et sans douleurs. On pourrait visualiser cette situation comme une couture refaite à répétition, pour réparer une pièce de vêtement brisée. Avec le temps, il est possible que les réparations multiples entraînent une perte de souplesse du vêtement, devenant moins fonctionnel.

Outre les ajustements réalisés en ostéopathie ou en fasciathérapie, afin de mobiliser les tissus où siège l’inflammation et d’y éliminer les structures cicatricielles responsables de la perte de mobilité (fibrine, calcifications, adhérences…), des recommandations naturopathiques de base s’imposent.

Les protéases sont des enzymes naturellement présentes dans certains aliments. L’ananas, le kiwi, la figue fraîche et la papaye sont quelques exemples d’aliments riches en protéases. Les travaux des docteurs Hans Neiper, Sven Neu, Karl Rasenberger démontrent tous comment les protéases arrivent à mobiliser les vieux dépôts de toxines riches en fibrine, calcaire, adhérences et autres déchets sclérosants. Les protéases arrivent ainsi  à  conserver ou à améliorer la mobilité et la souplesse des articulations et des muscles touchés par l’inflammation chronique. Il arrive que le naturopathe fasse également appel à des préparations à base de protéase. Parmi les autres substances naturelles utiles, on note : la silice, l’Arnica, les acides gras Oméga-3, certaines plantes (Triticum repens, Garance…), etc.

Il est également capital de se limiter dans la consommation de fritures et de gras trans (huiles hydrogénées), car ces aliments favorisent la sclérose des tissus inflammés. Il en va de même pour les excès d’aliments acidifiants (alcool, sucre, café, vinaigre, charcuteries, viandes froides, …), qui favorisent les calcifications anormales.

A propos de Mario Chaput

Titre : Naturopathe

Diplômé en naturopathie en 1995 à Montréal, il a aussi étudié la Kinésithérapie à l’Université de Sherbrooke. Ce naturopathe bien connu dans le domaine et membre de l’ANAQ (Association des Naturopathes Agréés du Québec), offre des consultations privées en naturopathie générale chez Avril Supermarché Santé. Bilan de santé, analyse toxémique personalisée, nutrithérapie personnalisée et iridologie sont ses approches.