Avril Supermarché Santé
Comment faire pousser ses germinations?

Comment faire pousser ses germinations?

Que ce soit dans des sandwichs, sur des salades, ou encore juste pour grignoter, j’adore manger des germinations! Je dirais même que j’en suis accro, à la fois pour le goût, mais aussi pour la beauté que ça ajoute à un plat. La luzerne, le kale germé et les pousses de tournesol font définitivement partie de ce que je consomme chaque semaine. Je les fais généralement germer moi-même, elles sont encore plus fraîches et ça fait un petit coin de verdure dans ma cuisine. Dans cet article, je vous guiderai dans les principales étapes de la germination. C’est très simple, je suis certaine que vous n’hésiterez plus à vous essayer!

Ces petites pousses croquantes et délicieuses sont des aliments considérés «vivants» et bénéfiques pour la santé. En effet, lorsqu’une graine a subi un processus de germination, ses réserves nutritionnelles en dormance, prévues pour donner vie à une plante entière, sont stimulées et amplifiées. Les valeurs nutritives de chaque graine augmentent donc de 10 à 600%, à la fois au niveau des vitamines, des nutriments et des oligoéléments. Les pousses germées sont également beaucoup plus digestes à la consommation, en plus de faciliter le transit intestinal.

Vous pouvez vous amuser à faire germer une grande variété de graines. Voici les principales :

  • Légumineuses (lentilles, pois chiches, luzerne, haricots mungo);
  • Céréales (quinoa, sarrasin);
  • Légumes (brocoli, pois mange-tout)
  • Oléagineux (tournesol, lin)
  • Autres (kale, radis, moutarde, cresson, chia, etc.)

Si c’est votre première tentative, je vous conseille fortement d’essayer les graines de luzerne. Ce sont les germinations les plus simples et les plus populaires, en plus d’être vraiment délicieuses. Certains types de graines, comme le chia et le kale, sont plus complexes à faire germer et, si c’est quelque chose que vous souhaitez tout de même tenter, je vous recommande de vous renseigner davantage sur la technique, car celle-ci diffère un peu de celle que je vous explique ci-dessous.

Ce dont vous aurez besoin:

  • 1 bocal (style pot mason)
  • 1 petit carré de moustiquaire flexible
  • 1 élastique
  • 1-2 c. à soupe de graines à germer
  • de l’eau fraîche
  • une pièce lumineuse

ÉTAPE 1 –  La prégermination

Afin de faire germer les graines sèches, il faut les faire sortir de leur état de «dormance». La prégermination est une étape essentielle pour entamer la germination. Elle consiste à faire tremper les graines dans l’eau (sauf si ce sont des graines mucilagineuses, tels le chia ou le kale*). Chaque type de graines ou de légumineuses nécessite d’être trempées durant un certain nombre d’heures, entre 1 et 12 heures selon le type de graines. Il est important de bien vous renseigner concernant le temps de trempage avant de débuter.

Une fois le temps de trempage déterminé, rincer à l’eau fraîche 1-2 cuillères à soupe de graines sèches, puis faites les tremper dans un grand bocal d’eau.

ÉTAPE 2 – La germination

Une fois l’étape de trempage terminée, fixer avec l’élastique un moustiquaire sur l’ouverture du bocal. Cela vous permettra de filtrer les graines directement à partir de celui-ci. Rincer abondamment les graines sous l’eau fraîche. Une fois vos graines bien propres, bien les égoutter afin d’éviter que de l’eau ne stagne. Incliner le bocal à 45°, la tête vers le bas, afin de laisser écouler les dernières gouttes d’eau. Assurez-vous que les graines ne soient pas collées contre le moustiquaire, car cela empêcherait l’air de rentrer dans le bocal et d’aérer les graines en germination.

Le bocal doit être placé dans un endroit lumineux, à l’abri des rayons directs du soleil.

Selon le temps de germination de la graine choisie (1 à 8 jours), rincer abondamment les graines 2 fois par jour (matin et soir). Entre chaque rinçage, il ne doit pas rester d’eau dans le bocal, mais les graines doivent rester humides.

De jour en jour, vous verrez les graines germer. Les pousses prendront de plus en plus de place dans le bocal, d’où l’importance de ne pas dépasser 1-2 cuillères à soupe de graines sèches initialement. Il est possible que les pousses s’entremêlent, ce qui viendrait limiter la circulation de l’eau lors du rinçage. Si c’est le cas, assurez-vous de bien démêler les pousses.

ÉTAPE 3 – Mon étape préférée… La consommation

Une fois la germination complétée, les pousses seront d’un vert tendre. Conservez-les dans un bocal hermétique, au réfrigérateur, pendant 5 à 7 jours.

Si vous avez apprécié l’expérience de la germination, vous pouvez vous procurer un germoir de plusieurs étages. Il vous permettra de faire pousser jusqu’à 4 ou 5 variétés de graines en même temps! ;)

 

Temps de trempage recommandé pour diverses graines

Types

Temps de trempage

Temps de germination

Luzerne

12 h

5 jours

Fenugrec

10-12 h

5 jours

Radis

12 h

5 jours

Trèfle

4-6 h

5 jours

Brocoli

12 h

7 jours

Moutarde

2 h

5 jours

Haricot Mungo

24 h

5 jours

Lentille

12 h

4 jours

Quinoa

12 h

2 jours

 

*Les graines mucilagineuses ne doivent pas être trempées, car lorsqu’elles le sont, elles forment une membrane gélatineuse qui est plus difficile à percer pour la pousse. Elles doivent plutôt être disposées sur un linge de coton humide, puis humidifiées 2 fois par jour jusqu’à la fin de la germination. Finalement, les pousses pousseront de quelques centimètres et pourront être coupées au ciseau avant la consommation.

A propos de Marisabelle Plante

Titre : Chroniqueuse santé

Passionnée par le sport, le mode de vie sain, les voyages et la photographie, Marisabelle Plante combine ces passions à travers son titre de physiothérapeute diplômée et de son blogue Lady & Mint. Quotidiennement, elle partage aux gens ses découvertes culinaires véganes ainsi que de judicieux conseils afin de rester en forme et en santé.