Avril Supermarché Santé
Conseil d’expert: Combattre les infections de l’hiver avec les huiles essentielles

Conseil d’expert: Combattre les infections de l’hiver avec les huiles essentielles

Dans le domaine de la santé naturelle, les huiles essentielles sont reconnues pour leurs nombreuses vertus. En saison hivernale, par exemple, elles nous protègent contre diverses infections (bactéries, virus, etc.) Voici comment les utiliser pour être immunisé. 

La transmission des virus

Le virus des infections ORL – grippe, rhume, sinusite, etc. – se transmet d’un humain à l’autre par voie respiratoire, par voie cutanée et par la salive. Les éternuements et la toux, qui projettent de fines gouttelettes riches en virus, sont les grands responsables de cette propagation.

Prévenir les infections

Tout d’abord, avoir une bonne hygiène de vie – bien s’alimenter, faire de l’exercice, prendre des probiotiques, se reposer, etc. – est la clé pour prévenir ces infections. Ensuite, l’usage de produits à base d’huiles essentielles viendra compléter. À titre d’exemples:

– Une crème pour le corps ou les mains, à laquelle on ajoute des huiles essentielles, peut servir de lotion protectrice antibactérienne, antivirale et hydratante. L’avantage des huiles essentielles: une infime quantité suffit pour protéger et elles n’assèchent pas la peau (contrairement à l’alcool ou au savon liquide).

– La diffusion aérienne d’huiles essentielles, via un diffuseur ou un nébulisateur ultrasonique, est une autre façon de prévenir les infections. En plus de dégager une odeur agréable, elle envoie de l’énergie (ions négatifs) et irradie les germes dans l’air. On l’utilise pour assainir l’atmosphère de notre maison et de notre environnement de travail.

– Quelques gouttes d’huiles essentielles désinfectantes peuvent aussi être ajoutées aux gels douche, savons liquides, shampoings et produits de nettoyage pour enrayer les germes.

Soigner les infections

Les huiles essentielles à privilégier sont celles qui comprennent des oxydes (1,8 cinéol) comme l’eucalyptus radiata, le laurier noble et le palmarosa (monoterpénols). Ces dernières sont antimicrobiennes, mucolytiques et non agressives sur les muqueuses. Par après, pour qu’un soin soit performant, il est conseillé d’appliquer l’huile essentielle – préalablement diluée dans de l’huile végétale – directement sur la peau (sur la zone endolorie ou infectée). Car plus la quantité absorbée est grande, plus son action est efficace.

Mise en garde: Lorsqu’elles sont utilisées pour soigner, il est encore plus important d’utiliser des huiles essentielles de qualité avec une certification biologique. Il est aussi primordial de consulter un médecin ou professionnel de la santé pour faire une évaluation de la maladie et de sa gravité.

Pourquoi sont-elles efficaces?

L’une des raisons de l’efficacité des huiles essentielles est leur capacité de pénétrer les bactéries pathogènes et les virus, qui sont très sensibles aux molécules aromatiques. De plus, la complexité de leur composition – une huile essentielle peut contenir jusqu’à 300 molécules différentes – les rend aussi hyper performantes. Selon le pharmacien belge Dominique Baudoux, les huiles essentielles constituent une alternative efficace aux médicaments (contre la grippe, otites, etc.) pour les motifs suivants:

– Leurs mélanges synergiques naturels combattent et éliminent les germes, sans possibilité de générer de résistance ou de mutation réactionnelle.

– Elles sont toniques et stimulent l’immunité naturelle via les anticorps et la résistance de l’organisme. Cette double action permet un retour à la santé plus rapide.

– Les huiles essentielles agissent positivement sur les émotions, elles conduisent l’esprit à une humeur positive et procurent un sentiment de bien-être accru.

Capture

A propos de Michel Turbide

Titre : Aromathérapeute

Michel Turbide est un aromathérapeute de renom. Auteur de nombreux livres, conférencier et enseignant, il partage son savoir sur les huiles essentielles et l’aromathérapie scientifique depuis 1994 à travers le Québec et plus particulièrement dans les écoles de massothérapie et de naturopathie.