Avril Supermarché Santé
L’agar-agar

L’agar-agar

Si on souhaite passer à une alimentation végétarienne (ou même végétalienne), les options de remplacement d’ingrédients sont aujourd’hui facilement accessibles. Toutefois, la gélatine que l’on retrouve dans plusieurs tartinades, bonbons et desserts peut poser un problème. C’est pourquoi, on m’a proposé d’utiliser l’agar-agar pour obtenir l’effet de gelée semblable à la gélatine traditionnelle.

En cuisine, il est une belle alternative végétale à la gélatine qui, rappelons-le, est d’origine animale. En effet, la gélatine est obtenue suite à l’ébullition prolongée d’os et de tissus animaux (porc, boeuf, poisson).

L’agar-agar est un gélifiant extrait d’une algue d’origine japonaise et qui, une fois déshydraté et réduit en poudre, peut être utilisé dans la cuisine, dans la fabrication de cosmétiques naturels ainsi que dans les domaines de la microbiologie et de la chimie.

Il a un pouvoir de gélification important (selon mes lectures, jusqu’à 8 fois plus que la gélatine) et a l’avantage d’être inodore, incolore et sans saveur. On peut donc l’intégrer à des recettes salées ou sucrées sans en altérer le goût. Il donne une belle texture aux mousses, aux terrines, aux confitures et est moins calorique que la gélatine.

L’agar-agar, intégré à des recettes ou tout simplement dilué dans l’eau aurait un effet rassasiant et légèrement laxatif. Au Japon, on l’utilise dans de nombreuses gelées aromatisées aux fruits, dans le thé, la soupe, etc. et il paraîtrait que les japonaises l’utilisent beaucoup comme coupe-faim. Cela dit, je ne vous suggère pas d’en faire cette utilisation!

Dans l’usage cosmétique, Sylvie Fortin nous indique dans son livre Cosmétiques NON toxiques que l’agar-agar agit comme émulsifiant dans les cosmétiques et produit une belle crème transparente. Il permet de diluer les crèmes grasses, de les rendre plus fluides et d’y intégrer une quantité importante d’eau.

On le retrouve principalement en poudre, en feuilles ou en flocons. J’ai fait l’essai de mes recettes avec de la poudre et des feuilles que je me suis procurées chez Avril et j’ai préféré la poudre, car sa dissolution est plus facile et sa quantité, plus facile à contrôler qu’en feuilles.

Fait intéressant, on peut l’utiliser avec des aliments crus contenant des enzymes qui empêchent la gélification comme le kiwi, l’ananas, le melon, la papaye, etc., contrairement à la gélatine traditionnelle. L’agar-agar permet aussi de diminuer la quantité de sucre ajouté dans les confitures en offrant une belle consistance et a l’avantage de ne pas avoir à être réfrigéré pour épaissir. De plus, une fois en gelée, l’agar-agar ne fondera pas au contact de liquide chaud (je l’ai testé), il peut donc être utilisé, par exemple, en cubes aromatisés, dans une soupe ou une boisson chaude. Original!

J’ai fait la tentative d’une gelée à base de jus de fruits très simple à réaliser et qui peut dépanner lorsqu’on n’a pas de dessert sous la main ou tout simplement pour faire changement!

Gelée d’agar-agar aux fruits
  • 1 ½ c. à thé de poudre d’agar-agar
  • 400 ml de jus de fruit (au choix) froid*
  • Petits fruit frais au choix
  • 4 verrines
  1. Ajouter 1 c. à thé et demi d’agar-agar à 400 ml de jus de fruits froid.
  2. Porter à ébullition une trentaine de secondes et retirer du feu.
  3. Couler le mélange dans 4 petites verrines où vous avez préalablement déposé les fruits de votre choix. Laisser refroidir.
  4. Démouler pour obtenir de petits dômes ou tout simplement déguster à la cuillère.

* Il faut mélanger la poudre d’agar-agar dans un liquide froid et porter ce liquide à ébullition ensuite pour que l’agar-agar puisse figer.

 

A propos de Annie St-Pierre

Titre : Chroniqueuse santé

Annie est une épicurienne qui adore cuisiner santé, bien manger et surtout, bouger! Après avoir découvert les bienfaits pour le corps et l’esprit de l’activité physique, Annie a intégré l’alimentation saine dans sa vie et est devenue une adepte du DIY (do-it-yourself) à travers la fabrication de ses propres cosmétiques maison. Elle souhaite partager ses découvertes et son intérêt pour un mode de vie sain à tous les épicuriens amoureux de la vie comme elle!