Avril Supermarché Santé
L’atteinte du poids désiré et durable : comment y arriver?

L’atteinte du poids désiré et durable : comment y arriver?

Nous pouvons améliorer nos paramètres médicaux et augmenter nos « brûleurs » (muscles) par l’exercice, c’est indéniable. Mais il y a encore plus à faire pour atteindre ce but…

La durabilité de la perte de poids est l’objectif ultime. D’ailleurs, il est établi qu’il faut éviter les régimes, car ils ne fonctionnent pas.1

Selon mon expérience et ma recherche lors de l’écriture du livre en collaboration avec Mario Chaput sur le syndrome de l’obésité abdominale, j’ai remarqué que :

  •       Avec une alimentation saine et un équilibre hormonal = succès;
  •       Avec une alimentation saine et rythme du corps accru = succès,

Toutefois, il y a autant de solutions possibles qu’il y a de gens. C’est pourquoi je rencontre des clients qui font beaucoup d’efforts, mais sans succès. J’en conclu qu’il n’y a pas de solution universelle et que la personnalisation du plan de gestion de poids est de rigueur.

La perte de gras ne peut pas être évaluée seulement à l’aide d’un pèse-personne. Afin de m’assurer que le corps ait la capacité d’atteindre l’objectif, lors de la rencontre, je propose certains tests comme le BIA (bio-impédance) pour suivre l’évolution de la perte de gras.

En effet, outre l’exercice et l’alimentation, le corps doit avoir la capacité énergétique de brûler le surplus de gras accumulé. L’appareil de BIA mesure donc les échanges de la membrane cellulaire entre l’intérieur et l’extérieur de la cellule : si l’échange énergétique est adéquat, c’est que le client est sur la bonne voie.

Lors d’une rencontre, j’explore aussi avec mes clients différents aspects de leur plan de gestion de poids :

  • L’alimentation et l’importance d’en connaître ses spécificités :
    • Les éléments qui déterminent l’index de glycémie :
    • La richesse en fibres solubles;
    • Les différentes familles d’amidon et leurs effets respectifs sur l’insuline;
    • La maturité des fruits;
    • Le temps de cuisson peut faire basculer l’effet positif insulinique du départ;
    • Les aliments transformés et leur impact négatif ; par exemple, les galettes de riz soufflé sont peu caloriques, mais ont un index glycémique élevé.
  • Le rythme du corps : évaluation du système glandulaire : thyroïde, surrénale, etc.
  • L’équilibre nerveux et hormonal
  • La gestion du stress : pour balancer les hormones comme le cortisol. Avec l’âge, les récepteurs hormonaux deviennent plus sensibles ce qui augmente les risques de prise de poids abdominal.
  • L’activité physique modérée : nécessaire pour stabiliser le poids et mieux brûler les calories au repos.

L’activité physique, la notion des familles d’aliments et leur compatibilité ou leur digestibilité, leur fréquence dans l’alimentation et leur effet ciblé à certains endroits du corps sont le secret d’une démarche couronnée de réussite et durable. C’est pourquoi un système de perte de poids personnalisé amènera les résultats désirés et d’autant plus durables!


 1. Pour en finir avec les régimes yoyo, Sciences et Avenir, juillet 2011

 

A propos de Céline Adam

Titre : ND.A.

La consultante en naturopathie Céline Adam évolue au sein de l’équipe d’Avril Supermarché Santé depuis le tout début, d’abord à Granby puis à Longueuil. C’est en 1995 que Céline Adam est diplômée en naturopathie à Montréal. Depuis, elle ne cesse de poursuivre sa formation afin de rester au fait des dernières pratiques en matière de santé naturelle.