Avril Supermarché Santé
Le chocolat

Le chocolat

En ce mois de la nutrition, j’ai remarqué que les deux fêtes chocolatées étaient plutôt rapprochées. Tout d’abord, pour la St-Valentin, mon merveilleux copain est arrivé le samedi soir avec un énorme plateau de sushis et…un sac rempli de chocolat. J’étais comblée! De délicieux chocolats que j’ai savourés durant quelque temps. Et maintenant, dans quelques jours ce sera Pâques, où les lapins et les friandises chocolatées sont monnaie courante. Définitivement, le chocolat est à l’honneur ces temps-ci!

Peu importe l’occasion, il se peut que vous ressentiez de la culpabilité après avoir mangé autant de chocolat. Je vous comprends très bien puisque, moi aussi, j’ai déjà été dans une phase dans ma vie où chaque écart comptait et où la « santé » rimait avec discipline.

Pour vous aider à mieux comprendre votre lien avec le chocolat ainsi que de vous éviter de culpabiliser à chaque carré mangé, j’ai exploré trois facettes de cette relation.

L’équilibre, c’est la clé

En alimentation, il est important de constamment faire la part des choses. Pourquoi ? D’abord, parce que la privation augmente davantage le désir que l’on a de manger un aliment en particulier et ensuite parce qu’elle amène un sentiment de culpabilité lorsque l’on échoue. En d’autres mots, c’est une roue qui tourne et qui n’arrête pas. Alors, pourquoi ne pas miser sur la diversité, la variété et l’écoute de votre corps pour savoir quand votre envie est réellement comblée?

Un morceau de chocolat ne vous fera ni grossir ni mourir d’une crise d’hyperglycémie dans la prochaine heure, tout comme une salade par année ne vous amènera pas une santé de fer ! Je dis souvent que je mange pratiquement de tout, mais avec modération. Et c’est réellement la clé pour conserver une relation saine autant avec le chocolat qu’avec la nourriture en général.

Le chocolat, c’est bon pour vous

La poudre de cacao est un aliment très nutritif. Elle contient une faible teneur en gras en plus d’être une excellente source de cuivre, de potassium, de vitamine B12 et de fer. Elle est également une bonne source de fibres. Alors, pourquoi ne pas l’ajouter à votre smoothie du matin, à vos barres tendres maison ou à votre gruau!

Le chocolat, quant à lui, possède davantage de matières grasses, mais également des protéines; de 10 à 20% de protéines par portion, qui proviennent entre autres de la poudre de cacao. Pour tirer profit de ces bons nutriments, il faut s’assurer d’avoir un chocolat avec une concentration en cacao d’au moins 70%. Il faut cependant faire attention à la quantité de lipides associée à un pourcentage plus élevé qui proviennent du beurre de cacao.

Évidemment, puisque tout est dans la modération, je ne conseille pas de remplacer les aliments de base tels que les protéines animales ou végétales par une tablette de chocolat. Par contre, un petit carré de chocolat pour dessert peut vous aider à contrôler vos rages de sucre en plus de vous apporter certains nutriments essentiels.

Il rend heureux!

Le chocolat contient de la phényléthylamine qui est une substance chimique agissant sur les neurotransmetteurs responsables de l’euphorie. Il contient aussi bon nombre d’autres agents qui ont une action cérébrale, dont le magnésium et la caféine, qui provoquent la libération de dopamine et d’endorphines, les hormones du plaisir2. Il est donc vrai que le chocolat peut amener la joie !

Ainsi, je souhaite que ces conseils et faits vous aident à voir votre alimentation et votre relation avec le chocolat d’un autre œil. N’oubliez pas que la pratique de la modération s’applique à tous vos aliments-plaisirs favoris.

J’espère ne pas vous avoir créé d’envie insoutenable avec ce texte. Si oui, je vous réfère ces quelques recettes :

Biscotti double chocolat et canneberges

Truffes au chocolat végan

Tartinade de noisette maison

Brownie au chocolat végan

Verrines étagées aux deux chocolats et clémentines

 


 

1. L’encyclopédie visuelle des aliments, Québec Amérique, les Éditions Cardinal, 2006, p. 640 à 645

2. http://www.protegez-vous.ca/sante-et-alimentation/chocolat-noir/vices-et-vertus-du-chocolat.html

A propos de Laurie Côté

Titre : Chroniqueuse alimentation

Laurie Côté s’est passionnée au fil du temps pour l’alimentation saine. Par son blogue petite-douceur.com, elle désire démontrer qu’une alimentation saine la plupart du temps n’a rien d’ennuyant, que la gourmandise a aussi sa place à l’occasion et qu’il est aussi possible qu’une recette soit aussi bonne au goût que bonne pour nous.