Avril Supermarché Santé
Conseil d’Hubert Cormier: trucs antigaspillage des aliments (+ une recette de bouillon de légumes)

Conseil d’Hubert Cormier: trucs antigaspillage des aliments (+ une recette de bouillon de légumes)

De nombreux gestes écologiques peuvent être posés pour préserver l’environnement, dont la diminution du gaspillage alimentaire. Pour vous aider dans cette démarche, voici des informations pratiques et quelques trucs simples à propos de la conservation et de la réutilisation des aliments.

Aliments qui peuvent être consommés après leur date de péremption

- Le yogourt: Il peut se conserver plusieurs mois si le contenant n’a pas été ouvert, puisque c’est un produit fermenté (qui contient déjà de bonnes bactéries).

- Les fromages: Moins un fromage contient d’humidité, plus il se conserve longtemps. Par exemple: un fromage cheddar à 39 % d’humidité peut se préserver jusqu’à un an, alors qu’une mozzarella fraîche à 60 % d’humidité n’est bonne qu’une dizaine de jours seulement.

- Les œufs: Ils peuvent être consommés plusieurs semaines après la date indiquée sur l’emballage. Un truc pour savoir si un œuf est encore frais: plongez-le dans un verre d’eau. S’il reste au fond, il est frais, et s’il flotte, vaut mieux ne pas le consommer.

- Le miel et le sirop d’érable: Ils sont bons pendant plusieurs années. La seule chose qui peut se produire et déranger la consommation, c’est la cristallisation (l’évolution naturelle des produits non pasteurisés). Si cristallisation il y a, faites chauffer le sirop ou le miel doucement afin que les cristaux fondent.

- Les condiments (ketchup, moutarde et vinaigrettes): Ils peuvent être consommés longtemps après leur date de péremption, comme ils contiennent du vinaigre.

- Les céréales: Elles peuvent se conserver plusieurs mois, si elles sont rangées à l’abri de l’humidité.

- Les épices: Elles ne périment jamais. Par contre, il est possible qu’elles aient perdu un peu de goût!

Trucs de conservation (et de gestion de réfrigérateur)

- Puisque la porte du réfrigérateur est l’endroit le plus chaud de celui-ci, rangez-y le beurre et les confitures, condiments, marinades, sauces, etc. Malgré la croyance générale, le lait et les œufs ont plutôt leur place sur la tablette centrale du réfrigérateur.

- Tapissez les bacs du réfrigérateur de feuilles de papier essuie-tout, afin qu’elles absorbent l’humidité. Placez vos nouveaux fruits et légumes au fond du tiroir et les plus vieux sur le dessus.

- Rangez dans les bacs du réfrigérateur asperge, haricot, betterave, brocoli, chou, carotte, chou-fleur, laitue, céleri, maïs, concombre, poivron, épinard, rutabaga, courgette, oignon vert, orange, pomme, raisins, fraises, bleuets, framboises et cerises.

- Congelez les fruits et légumes que vous pensez ne pas consommer assez rapidement, pour ne pas les perdre.

- Lavez vos fruits et légumes juste avant de les manger (ne les lavez pas avant de les entreposer dans le réfrigérateur). Seule exception: la laitue. Il est préférable de la nettoyer et de la conserver dans un linge humide.

- Gardez sur le comptoir jusqu’à mûrissement banane, poire, pêche, prune, nectarine, kiwi, melon et mangue.

- Transférez dans un contenant hermétique vos biscuits, craquelins et céréales une fois leur boîte ouverte, pour ne pas qu’ils perdent leur fraîcheur.

Recette de bouillon de légumes

En plus de vous permettre d’utiliser vos vieux légumes, cette recette de bouillon – enrichie de protéine de riz brun nature – vous apportera 10 g de protéines par tasse. Accompagnée de craquelins et de tartinade de tofu ou d’hummus, vous obtiendrez un repas complet!

INGRÉDIENTS

- 2,5 L (10 tasses) d’eau

- 180 ml (¾ tasse) de protéine de riz brun biologique nature – naturellementbio

- 1 oignon avec la pelure, haché

- 4 gousses d’ail avec la pelure, hachées

- 4 carottes avec la pelure, coupées en tronçons

- 4 tiges de céleri, coupées en tronçons

- 1 brocoli (tête et pied), coupé en gros morceaux

- 1 poireau, coupé en tronçons

- 125 ml (½ tasse) de persil frais, haché

- Une poignée de thym frais

- Une poignée de romarin frais

- 2 feuilles de laurier

- 30 ml (2 c. à soupe) de pâte de tomates

- Sel et poivre, au goût

PRÉPARATION

1. Dans un grand chaudron, diluer la protéine de riz dans l’eau. Puis, ajouter le reste des ingrédients. Laisser mijoter de 45 à 60 minutes.

2. Laisser tiédir le bouillon à température ambiante.

3. Filtrer le bouillon dans une passoire.

Préparation: 10 minutes / Cuisson: 60 minutes / Rendement: 10 portions de 250 ml (1 tasse)

A propos de Hubert Cormier

Titre : Nutritionniste

Hubert Cormier est un jeune et dynamique nutritionniste (membre de l’Ordre professionnel des diététistes du Québec) passionné par le monde de la santé et de l’alimentation. Il partage ses trouvailles ainsi que ses connaissances via les réseaux sociaux ou par l’entremise des médias traditionnels tels que la télévision, la radio, les magazines ou les livres.