Avril Supermarché Santé
Les incontournables de la rhinite allergique saisonnière

Les incontournables de la rhinite allergique saisonnière

Le soufre et les bioflavonoïdes sont des substances naturellement présentes dans les aliments. Parmi l’arsenal prévu par la nature, dans la lutte contre les symptômes de la rhinite allergique saisonnière, le soufre et les bioflavonoïdes, deviennent vite deux incontournables, pour le naturopathe.

Le soufre est un minéral présent dans plusieurs aliments. Parmi ceux qui rendent service lors de rhinite allergique saisonnière, on  note : le poireau, l’oignon rouge, le radis (rouge et noir) et le raifort. Un apport naturel de soufre provenant de la pulpe de bois, le méthylsulfonylméthane ou MSM, a été utilisé avec succès, dans le traitement de la rhinite allergique saisonnière. Un groupe de 50 sujets souffrant de rhinite allergique saisonnière, ont vu leur symptômes réduits, grâce à la consommation de cette substance naturelle, à raison de 2.6 grammes par jour, pour une période de 1 mois seulement. Cette étude, bien que préliminaire, appuie ce que les naturopathes ont observé depuis des centaines d’années. Le soufre est un minéral qui possède une action de stimulation de la fonction de désintoxication du foie,  bien documentée. Or, l’optimisation naturelle des fonctions du foie est au cœur de l’approche des allergies, pour le naturopathe. La broméline, une enzyme naturellement présente dans la tige des ananas, m’est apparue comme une substance potentialisant l’action naturelle du soufre.

Les bioflavonoïdes sont des composés naturels également présents dans plusieurs aliments. Parmi ceux qui rendent le plus service lors de rhinite allergique saisonnière, on note : l’oignon rouge, les fruits très colorés, les zestes d’agrumes et le sarrasin germé. Dès 1950, on s’est intéressé de près, au potentiel anti-allergique des bioflavonoïdes. Les symptômes bien connus de la rhinite allergique saisonnière (larmoiement, éternuement, écoulement nasal, démangeaison…), se sont montrés à mainte reprise, soulagés de façon significative, grâce à la prise de bioflavonoïdes . Les bioflavonoïdes agissent en réduisant naturellement la production d’histamine par les cellules de notre système immunitaire. La vitamine C, naturellement présente dans les mêmes fruits que les bioflavonoïdes, ainsi que la broméline,  potentialisent l’action  naturelle des bioflavonoïdes.

Les plus rusés d’entre vous, auront déjà compris qu’à l’approche de la saison des allergies, il peut être très intéressant d’augmenter sa consommation d’oignons rouges. Mais faites attention de cuire ceux-ci à feux doux, ou mieux, de les consommer crus, si vous ne voulez pas perdre l’ensemble de leurs bienfaits.  La table est mise… alors servez-vous…

Ref : Barrager E, Veltmann JR et coll. A multicentered open-label trial of the safety and efficacy of methylsulfonylmethane in the treatment of seasonal allergic rhinits. Journ. Alternative Complementary Med. 2002. avril 8 (2); 167-173.

Middleton E. Effects of flavonoïds on immune and inflammatory cell functions. Biochem. Pharmacol. 43: 1167- 1179, 1992.

A propos de Mario Chaput

Titre : Naturopathe

Diplômé en naturopathie en 1995 à Montréal, il a aussi étudié la Kinésithérapie à l’Université de Sherbrooke. Ce naturopathe bien connu dans le domaine et membre de l’ANAQ (Association des Naturopathes Agréés du Québec), offre des consultations privées en naturopathie générale chez Avril Supermarché Santé. Bilan de santé, analyse toxémique personalisée, nutrithérapie personnalisée et iridologie sont ses approches.