Avril Supermarché Santé
Maintenir la forme : beaucoup plus facile à dire qu’à faire !

Maintenir la forme : beaucoup plus facile à dire qu’à faire !

Lorsque l’on parle d’entraînement, on fait souvent référence à une remise en forme, à une perte de poids, mais on parle rarement de routine, de stabilité, de trucs et astuces pour maintenir la forme tout simplement.

Personnellement, je trouve que c’est ce qui est le plus difficile. Étant moi-même une personne très active, et ce, depuis mon tout jeune âge, j’ai la chance d’avoir connu les deux extrêmes, soit la sédentarité et l’acharnement.

En effet, il y a de ça quelques années je ne m’entraînais plus du tout, j’étais trop occupée à combiner les cours à l’université, les contrats divers question de faire un peu d’argent et bien sûr les nombreuses heures de travail nécessaires pour démarrer Blond Story, ma petite entreprise.

Puis, après plus d’un an à ne mettre tous mes efforts que dans mon éducation et mon travail, j’ai eu une prise de conscience. Pour la première fois de toute ma vie, je ne pratiquais aucune activité physique. Mon moral était à plat et je savais que ce qui me ferait le plus grand bien serait de recommencer à bouger. J’ai donc fait volte-face et je m’y suis remise… un peu trop même! Juste pour vous aider à figurer la situation, je suis passée de 130 lb à 113 lb en moins de 3 mois. C’est comme si j’avais été tellement longtemps arrêtée que j’avais soif d’endorphines. Je m’entraînais tous les jours, sans exception, jusqu’au jour où c’était trop, où j’ai réalisé que je ne pouvais maintenir cette cadence. Une démarche dont je ne suis pas nécessairement fière puisque ce fût très extrême et pas du tout équilibré… mais qui m’aura réellement ouvert les yeux!

En effet, je dois avouer être heureuse d’être passée par là, puisque suite à cette démarche j’ai compris bien des choses. Tout d’abord, que l’exercice physique devait être l’une de mes priorités comme celui-ci était en lien direct avec mon bien-être autant mental que physique. Mais aussi que je n’étais pas plus heureuse lorsque j’étais sédentaire que lorsque j’accomplissais l’impossible avec mon corps.

De plus, j’ai réellement pris conscience du mot équilibre. J’ai donc cessé de m’entraîner tous les jours et j’ai défini une nouvelle routine d’entraînement que je serais en mesure de maintenir même avec mon horaire chargé. Depuis, je me sens tellement bien! J’ai l’impression d’être en parfaite harmonie avec mon corps et mon esprit. Je suis à l’écoute de celui-ci. C’est d’ailleurs pourquoi je bouge, et ce, de manière différente environ 3-4 fois par semaine. Que ce soit en pratiquant la boxe, le crosstraining, le yoga, le Pilates, et autres, je m’assure de réserver à mon horaire différentes plages horaires qui sont 100% dédiées à mon bien-être.

Finalement, comme on parle trop rarement de trucs et astuces pour maintenir la forme, j’ai eu envie de vous préparer un top 3 des trucs qui m’aident à rester motivée et à m’entraîner sur une base régulière.

1. Apprécier le processus

Pour apprécier réellement ses séances d’entraînement, il faut savoir apprécier le moment présent. En effet, s’il y a quelque chose que j’ai appris à faire c’est de profiter de chaque instant, de chaque respiration, du sentiment d’accomplissement et de bien-être qui envahit mon corps lorsque je sens que j’ai bien travaillé. Lorsque je bouge, je ne pense pas à ce qui m’attend, ce que je dois faire par la suite, je me concentre sur chaque mouvement. J’en profite pour sentir tous les muscles de mon corps qui travaillent et j’apprécie cette pause mentale que je m’offre. Je fais le vide et rien d’autre!

2. Relaxer après chaque séance

Si les journées de repos sont importantes afin de laisser notre corps récupérer, les séances de relaxation post-entraînement le sont tout autant. En effet, afin de bien ressentir et assimiler l’endorphine qui est sécrétée dans notre corps après un effort physique, il est primordial de s’arrêter quelques instants et de prendre le temps de bien emmagasiner cette hormone du bonheur.

Pour ma part, j’ai tellement appris à apprécier ce moment, qu’en plus de récupérer j’en profite maintenant pour méditer. Pendant environ 10 minutes après chaque entraînement, j’aime m’étendre sur le dos et respirer simplement et profondément. Ça fait un bien fou. Et ensuite je suis prête à repartir de plus belle.

3. Sortir de sa zone de confort    

Si j’ai ralenti la cadence et que j’ai constaté que mon équilibre se trouvait autour de 3-4 séances d’entraînement par semaine, j’ai aussi découvert que diversifier mes séances en pratiquant différentes disciplines était un aspect qui m’aidait à rester motivée. En plus d’être beaucoup plus efficaces sur les muscles de mon corps puisque ceux-ci ne peuvent s’habituer aux mouvements, pratiquer différentes activités physiques (telles que la course, le crosstraining, la boxe, le yoga, le Pilates, et autres) me permet de sortir de ma zone de confort, de tonifier mon corps, de le garder souple, mais surtout de maintenir mon bien-être mental puisque celui-ci est constamment surpris et sollicité par la nouveauté.

Bref, en espérant que cette petite chronique (plus personnelle qu’à l’habitude) vous ait inspirée, voire motivée à définir VOTRE routine d’entraînement !

A propos de Virginie Goudreault

Titre : Rédactrice en chef

Virginie Goudreault, fondatrice du blogue Blond Story, est une amoureuse de la vie, une femme curieuse et intéressée par tout ce qui l’aide à se construire avec équilibre. Toujours en gardant en tête la pratique d’un mode de vie sain au quotidien, elle nous partage le compte rendu de ses découvertes et échanges avec des spécialistes sous forme de chroniques bien-être.